Les arts sont encore plus indispensables aux hommes et aux femmes que ce qu’il y a de meilleur dans la science et la technologie. … /… Nous sommes un animal dont le souffle de vie est celui des rêves parlés, peints, sculptés et chantés. Il n’y a ni ne saurait y avoir de communauté sur terre, … /… , sans ces récits de remémoration imaginaire que nous appelons mythe et poésie.

Georges Steiner, Grammaires de la création, Gallimard, Folio essais, Paris, 2001, p.313